imadeo

EATALY World, un OCNI dans le paysage des centres commerciaux ?

Eataly World a ouvert ses portes comme prévu le 15 Novembre dernier A BOLOGNE et nous n’avons pas manqué de visiter ce nouveau concept très novateur de « centre commercial » à la gloire du produit alimentaire. En voici un bref résumé.

 

Un OCNI, c’est quoi ?

Pour décrire ce lieu, les mots habituels ne sont pas forcément suffisants : 100'000 m2 de plein pied, près de 50 bars et restaurants, 6 parcours thématiques dignes des meilleurs musées, 34 ateliers de fabrication de produits alimentaires allant de la bière au salami et qui sont fabriqués sous vos yeux.

Alors nous avons pensé qu’il fallait le décrire comme un Object Commercial Non Identifié (OCNI) !

 

Sans vélo, 3 heures de visite minimum

Devant le gigantisme du site, vous pourrez dès l’entrée emprunter gratuitement un vélo muni des paniers nécessaires à vos achats. La circulation a été pensée dans cette optique : dans chaque batiment, une voie de circulation pour les vélos au milieu et 2 voies piétonnes sur les cotés. Et très régulièrement, des aires de parking à vélo et de repos pour les visiteurs. Lors de notre première journée sur place, nous avons mis 3 heures à pied pour sillonner l’ensemble des boutiques !

 

Le temple du produit alimentaire, mais pas que.

L’ambition d’Eataly World va au-delà de celle d’un simple centre commercial. On y trouve des espaces de jeux, des salles pour des ateliers, et des espaces mettant en scène tous les produits alimentaires en extérieur : les animaux de la ferme sont présents et on va jusqu’à la serre où poussent les agrumes. C’est une démarche de divertissement, de connaissance et de partage qui est proposée à Bologne. Sans oublier le centre de congrès et le cinéma !

6 millions de visiteurs et seulement 16 caisses.

Et l’originalité de ce centre commercial tient aussi au fait que vous pouvez y déambuler toute une journée sans jamais connaitre le montant total de vos achats ! Le « circuit » se termine par un espace dédié aux produits d’Eataly, et juste derrière les 16 caisses de la note finale. La mise en scène des produits est tellement qualitative tout au long du parcours, que vous risquez fort d’en avoir pour plus que prévu !

Mais ne vous y trompez pas, tout a été prévu et dimensionné pour les 6 millions de visiteurs attendus chaque année : l’entrée du parking est digne des plus grandes aires de péage. Enfin, cerise sur le gâteau, un bureau de poste vous attend juste après les caisses, au cas où vous souhaitez envoyer un produit à vos amis éloignés !

Bravo Monsieur Farinetti, vous avez vraiment créé un merveilleux OCNI !

 

Lien vers l'auteur : https://www.linkedin.com/in/nicolasinglardimadeo/

Inscrivez vous à nos Newsletters et à nos Blogs