imadeo

Le comptoir, l’avenir du magasin non-alimentaire ?

L’enseigne d’électroménager Boulanger (groupe Mulliez) a lancé un nouveau concept de magasin, Le Comptoir. Nous nous sommes rendus sur place et vous livrons nos impressions et réflexions.

 

Si son emplacement sur le parking d’un hypermarché en périphérie de Lille (Wasquehal) ne semble pas idéal, le nouveau concept de point de vente de l’enseigne Boulanger nous semble très prometteur! Crédits Photos N. Inglard

Venez avec votre chemise!

Vendredi 18 Août 2017, 9h30 au Comptoir Boulanger. Magasin vide, je fais partie des premiers clients du jour. Dès l’entrée, une large table avec un compteur de likes facebook, vous invite à vous approcher des vendeurs. Un vendeur arborant le tablier Boulanger façon « épicier d’antan » m’aborde et m’explique d’emblée le concept : « Ici vous n’avez que les produits les plus demandés sur le site web qui sont présentés. Vous pouvez tous les essayer car ils sont tous branchés. Vous pouvez même venir avec votre linge pour tester les fers à repasser ! »

Les produits exposés sont tous branchés et on vous incite à les tester

Bonne fête Hélène.

Même si je lui ai bien expliqué que je venais visiter son point de vente pour raison professionnelle, le vendeur me propose un café qu’il prépare avec une des machines du rayon. Tout est fait pour vous mettre à l’aise et vous donner envie de rester dans le magasin.

Il me laisse visiter le magasin et s’empresse de mettre à jour à la craie, le tableau de bienvenue avec une « Bonne fête aux Hélène » qui ajoute une petite touche «artisanale» à l’accueil.

Un panneau d’information « à la craie » vous accueille

Le rayon machine à café qui sert aussi … à faire des cafés aux clients !

100% Service

« Si un produit n’est pas présent, nous le commandons pour vous et vous l’aurez demain, soit ici, soit chez vous ou en point relais. Et c’est pareil pour le gros électroménager que nous livrons chez vous le lendemain». Le vendeur ne manque pas de me faire savoir que toute vente est possible dans ce magasin, soit en commandant moi-même sur la borne, soit directement avec le vendeur qui va passer la commande pour moi.

Une borne de commande pour explorer les produits et les projeter sur le grand écran d’un simple clic.

L’enfer des sytèmes d’information

Seul bémol constaté problème des mises à jour de prix. Une enceinte connectée est encore à 199 euros en magasin et à 149 euros sur le site. Malheureusement, un problème classique déjà constaté par exemple dans le magasin Spartoo de Grenoble, mais qui, on l’espère, devrait facilement être rectifié dans ces magasins d’acteurs Cross canal (une liste des changement de prix qui s’imprime le matin pour les managers de point de vente par exemple :) )

 

L’avenir du magasin non-Alimentaire ?

Au final, notre impression est très positive sur ce point de vente. Il permet sur une surface limitée de mettre en œuvre tout ce que vous ne pourrez pas faire sur le web et propose une très bonne valeur ajoutée humaine. A l’heure où les m2 coutent de plus en plus cher en magasin et où les consommateurs veulent tout et tout de suite, ce concept de Comptoir nous semble être une piste à explorer de très près pour les e-commerçants et retailers non-alimentaires. Il devrait aussi inspirer fortement les enseignes sur l’ambiance et l’accueil client en point de vente, car de ce coté, encore beaucoup reste à faire pour apporter toute la fameuse « expérience » que tout le monde attend !

 

Lien vers l'auteur : https://www.linkedin.com/in/nicolasinglardimadeo/